fbpx

Les bienfaits de l’halothérapie

Il y a le sel qu’on mange, et le sel qu’on respire! Ça s’appelle l’halothérapie. L’halothérapie, c’est la thérapie par le sel (halos signifie sel en grec). Pour profiter de l’halothérapie, il y a les grottes de sel.

45 minutes dans une grotte de sel : 3 jours en bord de mer

Ces grottes de sel artificielles sont proposées dans certains centres de bien-être. Ce sont des pièces aux murs couverts de blocs de sel ou en tout cas avec une forte teneur en sel. Ces centres affirment que passer 45 minutes dans une grotte de sel vous apporte les mêmes bienfaits que trois jours passés en bord de mer, à respirer un air salin! L’halothérapie aurait des effets positifs sur les maladies respiratoires comme l’asthme, sur les problèmes cutanés et sur le stress.

Pour le Professeur Pilette, pneumologue des Cliniques universitaires Saint-Lucet, il n’y a pas de données scientifiques valables sur la question. Il rappelle que si vous souffrez d’asthme c’est un médecin qui peut offrir le meilleur traitement. Maintenant, si vous êtes bien pris en charge médicalement et que vous souhaitez en plus aller dans une grotte de sel, c’est votre affaire mais ce n’est pas lui qui vous y enverra.

Le sel, parfois irritant

Concernant les problèmes cutanés, le professeur Tennstedt, du service dermatologie aux cliniques universitaires Saint Luc, est formel : aucune étude scientifique sérieuse ne prouve les bienfaits de l’halothérapie sur la peau. Il qualifie les publicités autour de ces grottes de sel de pseudosciences. Et rappelle que le sel peut être irritant notamment pour les muqueuses.

Il existe des lampes en sel de l’Himalaya (c’est comme ça qu’on les appelle). Dans la plupart des cas ce n’est pas du sel qui vient vraiment de l’Himalaya.

Ce sont des blocs de sels dans lesquels on installe une ampoule. Une fois de plus on leur prête de nombreuses vertus : ces lampes aideraient à la détente et permettraient d’assainir l’air ambiant.

A nouveau rien n’a été prouvé scientifiquement. En revanche les utilisateurs semblent conquis par le côté apaisant de ces lampes parce qu’elles diffusent une lumière très douce et chaleureuse.

Leurs prix varient fortement selon leur poids, leur taille, leur origine. Chez un revendeur bien connu de produits naturels en tous genres vous pouvez acheter une lampe en cristal de sel de deux à trois kilos pour trente euros.




Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *