fbpx

Le yoga, un rempart contre les maladies du cœur

Quand on ne peut pas faire d’exercice physique intense, le yoga constitue un bon compromis pour protéger des maladies cardiovasculaires.

La pratique du yoga est recommandée pour prévenir les facteurs de risque cardiovasculaires comme l’hypertension ou le cholestérol. C’est ce qu’a découvert le Dr Myriam Hunink, chercheur au centre médical de l’université Erasme à Rotterdam. Celle-ci a analysé l’impact de cette médecine douce sur la santé cardiovasculaire en épluchant 37 études basées sur près de 3 000 personnes.

Dans la revue scientifique European Journal of Preventive Cardiology, l’étude conclut que le yoga est aussi bénéfique que le jogging ou la marche rapide en terme de prévention cardiovasculaire. Sa pratique est associée à un moindre risque d’obésité, une baisse de l’hypertension artérielle et du cholestérol.

Les raisons sous-jacentes à ces vertus manquent de démonstration scientifique. L’apport anti-stress pourrait en être à l’origine puisqu’on sait que le stress favorise les maladies cardiovasculaires.

Les atouts du yoga pourraient également provenir du travail conjoint de la respiration et du renforcement musculaire, ce qui apporte plus d’oxygène au corps et contribue à la baisse de la pression artérielle.
Cette étude néerlandaise n’est pas la première à vanter les mérites du yoga pour la santé.

Il serait notamment préconisé pour soulager les maux de dos, traiter l’incontinence urinaire ou encore aider les patients atteints de fibromyalgie.




Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *